LES RECETTTES

Notre cuisine est un savant équilibre entre tradition et goûts modernes. A l’Arboulastre, ce sont les saveurs d’autrefois que nous remettons à l’honneur. Nous avons donc pris le temps de revoir les recettes médiévales pour vous offrir des mets respectant leurs origines.

Fermeture estivale

Amis de la gourmandise et des doux péchés! Les feux de l’été sont allumés et ceux de nos fourneaux seront éteints du 9 juillet au 17 août. Votre serviteur se repose pour mieux vous régaler dès son retour.

REMONTER AUX ORIGINES

Il était important pour nous de trouver cet équilibre entre respect de l’histoire et nos propres habitudes alimentaires. Nous avons opté pour proposer majoritairement une cuisine destinée aux seigneurs. Cette cuisine plus exclusive était souvent consignée dans des recueils de recettes et certaines d’entre elles ont ainsi pu arriver jusqu’à nous, rendant ainsi notre tâche plus facile.

Nos plats sont élaborés selon leur recette originale et c’est un véritable voyage culinaire agrémenté de nombreuses découvertes qui vous attend. Un doux mélange de saveurs et d’odeurs qui vous plongera dans une expérience gastronomique immersive.

LE MANUSCRIT DE SION

Le manuscrit de Sion, également connu sous le nom de Viandier de Sion, est le plus ancien « livre de cuisine » de langue française. Il est connu pour être le plus ancien témoin de la tradition des Viandiers. Le manuscrit, daté de la seconde moitié du XIIIe siècle, est un rouleau écrit recto-verso par Petrus Plenus Amoris.

Pour notre plus grand bonheur, nous y avons découvert plus de 133 recettes de viandes, poissons et sauces. Les recettes que l’on trouve dans cet ouvrage, comme dans d’autres de plus moindre renommée, sont toutes élaborées avec diverses épices, comme le gingembre, le poivre, la cannelle, le clou de girofle ou encore le safran. Réservées au Moyen-Âge aux riches seigneurs, les épices étaient source de prestige, au même titre que le sel ou le sucre. Pas présentes en Europe, il fallait les faire venir d’Orient pour préparer des repas dignes de ce nom où elles étaient souvent utilisées de manière excessive.

Réduire notre compréhension de ce qu’était la cuisine médiévale aux recueils de recettes qui ont traversé le temps jusqu’à nous ne serait pas exact. Nous savons que ceux-ci étaient rédigés avec plus ou moins de précision par les maîtres queux qui mettaient leur talent au service de grandes maisons. La cuisine ordinaire n’y est donc pratiquement pas documentée. Cependant, les archéologues, les historiens, l’iconographie  ou certains récits nous livrent de nombreux enseignements parallèles. Mais, de manière générale, peu d’indications sur les techniques de préparation, la cuisson ou les dosages des aliments nous sont parvenues. L’Arboulastre se doit donc d’interpréter les recettes pour vous régaler avec des plats d’inspiration médiévale.

LA RECETTE DE L’ARBOULASTRE

Votre curiosité est sans limite et vous souhaitez, vous aussi, vous essayer à la cuisine médiévale ? C’est au travers de notre passion pour l’histoire et la gastronomie que nous partageons avec vous notre recette de l’arboulastre.

Elle s’accompagne parfaitement de notre hypocras ou cervoise maison, que vous pourrez vous procurer dans notre établissement. Et, si vous êtes vraiment mordus ou que vous appréciez une vaisselle à l’esthétique plus rustique, n’hésitez pas à déguster vos repas dans les assiettes ou bols fabriqués par notre artisan potier.